Breaking News

Une nouvelle tribune signée par les militaires met en garde contre une guerre civile en France

“Oui, encore une fois, la guerre civile se prépare en France.” Avec cet avertissement, 2 000 soldats français actifs signent une nouvelle tribune dans les pages de l’hebdomadaire ultra-conservateur «Valeurs Actuelles». Depuis sa publication dimanche soir, le texte aurait été soutenu par plus de 130 000 signatures.

La première polémique a éclaté le 21 avril, lorsqu’une «vingtaine de généraux, une centaine d’officiers supérieurs et plus d’un millier de soldats» ont publié dans la même publication un appel dénonçant «la désintégration de leur patrie» contre «l’islamisme» et les «hordes». de la banlieue », menaçant entre les lignes d’une« intervention »des forces armées devant l’inaction des dirigeants politiques.

Le chef d’état-major, François Lecointre, a alors promis des sanctions “exemplaires”, pouvant conduire à l’expulsion, pour les signataires de ladite plateforme.

“Il est impossible de se taire”
Moins de trois semaines plus tard, un nouveau texte continue d’alimenter la polémique. Cette fois, en essayant d’éviter de futures représailles, les signataires, «hommes et femmes, militaires actifs, de tous services et grades, de toutes tendances», restent anonymes. ”

Nous aimons notre pays “, disent-ils,” c’est notre seule revendication “et,” si nous ne pouvons pas, par la loi, parler ouvertement, il est également impossible de se taire “, disent ceux qui prétendent être une jeune génération de soldats qui aurait servi en Afghanistan, au Mali et en République centrafricaine, ou participé à des missions de lutte contre le terrorisme sur le territoire national.

Dans leur lettre ouverte, adressée au président de la République, aux ministres, parlementaires et généraux des armées, les militaires ont dénoncé «les concessions» de la France à l’islamisme, «les banlieues abandonnées» et «l’accommodement du crime». «On voit comment la haine de la France et de son histoire devient la norme», préviennent-ils.

“La survie de notre pays”
Face à la menace d’une guerre civile, les signataires appellent à la mobilisation populaire: «Agissez, Mesdames et Messieurs. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’émotion commandée, de formules toutes faites ou de couverture médiatique. Il ne s’agit pas d’élargir vos mandats ou d’en gagner de nouveaux. Il s’agit de la survie de notre pays, de votre pays ».

“Est-ce du courage? Être anonyme?”, A réagi ce lundi le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin sur le plateau de BFMTV, avant de charger contre la publication d’extrême droite: “Quelle sorte de société courageuse est-ce qui donne la parole aux anonymes? nous sommes sur les réseaux sociaux », ironise-t-il.

Après la publication du premier texte, le Premier ministre, Jean Castex, a déploré une “initiative contraire à tous nos principes républicains”. C’est Marine Le Pen qui a tenté de profiter de l’initiative controversée en applaudissant le texte et en invitant ses signataires à rejoindre son parti «dans la bataille qui l’attend».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *