Breaking News

New York change sa stratégie de vaccination avec des vaccins dans le métro

New York change de stratégie de vaccination avec des vaccins dans le métro, à l’église ou à la pharmacie.

A 60% des 20 millions d’habitants de l’Etat de New York (Etats-Unis) ont reçu au moins une dose du vaccin, selon les chiffres officiels.

La ville de New York a présenté lundi sa nouvelle stratégie de vaccination. Face aux méga-centres où un taux de vaccination de masse a eu lieu jusqu’à présent, l’intention est désormais de proposer des vaccinations dans des endroits plus petits comme les pharmacies, les églises et même certaines stations de métro dans un effort pour relancer la campagne de vaccination, qui a ralenti . ces dernières semaines, a rapporté lundi le gouverneur Andrew Cuomo.

Les autorités déploieront des installations temporaires dans plusieurs des stations de métro les plus importantes, telles que Grand Central Terminal et Penn Station à Manhattan, Broadway Junction à Brooklyn, 179th Street dans le Queens ou East 180th Street dans le Bronx, où le vaccin en une seule dose de Johnson & Johnson. En plus du vaccin, les passagers recevront également un billet de métro ou de train gratuit.

Vaccinations locales
«Nous avons de nombreuses théories et nous allons les tester», a ajouté le gouverneur, qui a noté que si les personnes âgées ont été rapidement vaccinées, la tranche plus jeune de la population ne se précipite pas.

De plus, le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé que des billets gratuits pour le zoo du Bronx, les jardins botaniques de New York, l’aquarium de New York ou le Lincoln Center seront offerts à tous ceux qui se feront vacciner. “Nous devons rendre les choses plus faciles, plus amusantes et plus locales”, a déclaré De Blasio à propos des vaccinations lors d’une autre apparition dans la presse.

A 60% des 20 millions d’habitants de l’Etat de New York (Etats-Unis) ont reçu au moins une dose du vaccin, selon les chiffres officiels. Mais le taux de vaccination a ralenti tant à New York qu’ailleurs, puisque ceux qui voulaient se faire vacciner l’ont déjà fait et ce qui manque, c’est de convaincre les réticents.

Les efforts gouvernementaux ou privés pour encourager la vaccination des plus de 16 ans se sont multipliés ces dernières semaines: ils vont des billets gratuits à des événements sportifs en passant par des bières ou des beignets, des bouquets de fleurs pour la fête des mères et même des joints gratuits proposés par une association qui défend la décriminalisation des drogues.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *