Breaking News

Le Zimbabwe reçoit 200000 doses de vaccins Sinopharm

Le Zimbabwe a reçu lundi 200 000 doses de vaccins Sinopharm Covid-19.

Le pays commencera à administrer les doses cette semaine, a déclaré le président Emmerson Dambudzo Mnangagwa sur son profil Twitter officiel.

“Le premier lot de vaccins pour le Zimbabwe a été livré avec succès. Nous commençons à vacciner les Zimbabwéens cette semaine! Plus vite notre pays sera protégé contre ce virus, plus vite l’économie du Zimbabwe pourra prospérer”, a-t-il déclaré.

Le premier lot de vaccins pour le Zimbabwe a été livré avec succès. Nous commençons à vacciner les Zimbabwéens cette semaine!

Plus vite notre pays est protégé contre ce virus, plus vite l’économie du Zimbabwe peut prospérer.

Le ministère de la Santé du pays a tweeté dimanche que les 200 000 doses avaient été données par la Chine.

600 000 doses supplémentaires en provenance de Chine devraient arriver début mars, a déclaré la semaine dernière la ministre de l’Information Monica Mutsvangwa. On ne sait pas combien le pays d’Afrique australe à court d’argent paiera pour le deuxième lot de vaccins du China National Pharmaceutical Group (Sinopharm).

Le vice-président du Zimbabwe, Constantino Chiwenga, chef de la délégation recevant les vaccins qui comprenait le ministre des Finances, a déclaré que les agents de santé de première ligne seraient les premiers à être vaccinés.

“C’est un don opportun … notre peuple a souffert de cette pandémie. Le vaccin offre la possibilité que notre peuple, qui a subi le poids des ravages économiques de la pandémie, puisse enfin tourner une nouvelle page”, a déclaré Chiwenga.

Le Zimbabwe a mis de côté 100 millions de dollars pour l’achat de vaccins et envisage d’acheter 20 millions de doses dans le but de vacciner environ 60% de sa population et d’obtenir l’immunité collective.

Le ministre des Finances, Mthuli Ncube, a déclaré qu’environ 1,8 million de doses de vaccin seraient acquises en Chine. Il n’a pas donné plus de détails.

La semaine dernière, le Sénégal, nation ouest-africaine, a payé 3,7 millions de dollars pour 200 000 doses du vaccin Sinopharm COVID-19 – près de 19 dollars par injection.

Seule une poignée de pays africains ont commencé à administrer des vaccins alors que le continent se démène pour approvisionner ses 1,3 milliard d’habitants, alors même que de nombreux pays plus riches se précipitent avec des programmes de vaccination de masse.

L’Union africaine affirme avoir obtenu environ 670 millions de doses pour le continent africain.

Le Zimbabwe négocie également avec la Russie sur l’achat de ses vaccins Spoutnik et attendait plus de doses de l’Inde et de COVAX.

Le pays a jusqu’à présent signalé près de 35 000 cas confirmés de virus et près de 1 400 décès.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *