Breaking News

Les musulmans égyptiens peuvent aider à construire des églises

Les musulmans en Egypte pourront collaborer avec les chrétiens dans la construction d’églises, étant employés comme «ouvriers rémunérés» à tous égards. C’est un changement radical dans une nation à forte majorité musulmane dans laquelle, dans le passé, ce choix était souvent considéré comme un tabou et il était interdit aux musulmans de contribuer à la construction de lieux de culte chrétiens.

Suite au feu vert officiel, les musulmans pourront contribuer à la construction de chacune des 44 églises actuellement en construction en Egypte. Ils pourront également collaborer à la restauration des 16 églises coptes historiques touchées par les rénovations.

L’approbation du gouvernement est liée à la fatwa émise le 24 janvier par le Grand Mufti d’Egypte Shawki Allam, avec laquelle il a accordé aux musulmans la possibilité de “travailler ou participer à la construction d’églises, en échange d’un salaire”.

La décision saluée par les militants et associations des droits de l’homme, chrétiens et autres, mais qui a suscité des réactions indignées de la part de certains fidèles islamiques. Mohammad Fouad, un musulman égyptien, écrit sur les réseaux sociaux une «fatwa anormale… Le christianisme est un blasphème et le blasphème est le plus grave péché de tous aux yeux d’Allah. Comment pourrais-je les aider à construire une église, gratuite ou payante? ».

Menna Mahmoud ajoute: “Il vaut bien mieux pour un musulman de travailler dans une mosquée … Oh Allah, ne nous conduis pas à l’humiliation de servir les églises, mais accorde-nous l’honneur de ne servir que nos mosquées.”

Le militant chrétien Tom Doyle, d’Uncharted Ministries, qui parle d’un “grand pas” parce que dans ce cas “c’est le gouvernement qui dit:” Nous donnons notre accord pour cela. “Et c’est un autre bon signe. Nous en sommes donc reconnaissants . Et nous prions pour qu’il y ait de meilleures relations entre musulmans et chrétiens. Parce que nous savons que les musulmans sont exposés à l’Évangile et que nous voyons la joie du Seigneur et des croyants, cela les attire. Ils veulent en savoir plus.

Ces dernières années, sous la présidence d’al-Sissi, les autorités ont légalisé des centaines d’églises, déjà construites ou en construction. Néanmoins, il existe encore des milliers de lieux de culte et de bâtiments en attente de permis.

Les chrétiens (coptes orthodoxes pour la plupart) sont une minorité substantielle (10%) en Égypte, un pays à majorité musulmane de près de 95 millions d’habitants. En 2016 et 2017, plusieurs attaques violentes ont été menées contre la communauté chrétienne.

Pour cette raison, les célébrations de Noël de cette année se sont déroulées dans des conditions de sécurité strictes, en particulier autour des églises et des bâtiments appartenant à des chrétiens. Pour les experts, ces lieux sont un maillon faible et facilement accessibles aux extrémistes qui les ciblent en raison de leur forte visibilité internationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *